Moyen age

Moyen age, Temps modernes
En 994 puis en 1094 une épidémie d'ergotisme touche la paroisse.
La famine est présente à Saint-Pardoux en 1006, 1044, 1122, 1156, 1177, 1202 (Calamités climatiques et fléaux en Limousin, AD 87)
Bernard ou Berazud de Copiac, seigneur de Saint-Pardoux et de Saint-Sylvestre  épousa vers 1232 Almodie de Razès. Ils vivaient en 1260 et faisaient plusieurs donations à l’abbaye de Grandmont. Hélie de Copiac, écuyer, était en 1274 seigneur de Saint-Pardoux, et Gaucelin de Copiac l’était en 1280.
La peste noire fait des ravages en 1347, 1350, 14523, 1468, 1482, 1545, 1548, 1549, 1563, 1587, 1604, et 1630 (Calamités climatiques et fléaux en Limousin, AD 87)
Nouvelle famine en 1331, 1374, 1381, 1382, 1515, 1521, 1557, 1563, 1571, 1585, 1613, 1630, 1643, 1652, 1676, 1693, 1713, 1738, 1770, 1789, 1812 et 1847(Calamités climatiques et fléaux en Limousin, AD 87).
Guillaume de Lastour est seigneur de Thouron et de Saint-Pardoux en 1337. Ses armes sont : d’azur semé de fleurs de lys d’or
Jean Faulcon, chevalier est seigneur de Thouron et de Saint-Pardoux en 1450. Il testa en 1475. Ses armes sont : écartelé aux 1er et 4eme d’azur à la croix d’or, aux 2eme et 3eme d’azur aux trois fleurs de lys d’or ; et trois tours dont deux d’argent et une d’or brochant sur l’écartelé. François Faulcon, écuyer, seigneur de Saint-Pardoux et de Chasseneil, vivait en 1594.
Pierre de Douhet, seigneur de Saint-Pardoux et du Puy Moulinier, époux de Françoise de Miomandre, était consul de Limoges et se trouvait à la tête de la milice bourgeoise de cette ville, pour y recevoir Henri IV en 1605. Philippe de Douhet, seigneur de Saint-Pardoux, fait échange de terrains en 1630 avec nobles Jean, Léonard et Annet de Crémone, sieur de Vauguenige . Il fut assassiné en 1640. De Douhet porte pour armes ; de Gueule à la bande d’azur chargé de trois étoiles d’or, accompagné de deux appaumées d’argent une en chef et une en pointe.
Le 20 février 1663 un tremblement de terre touche durement la paroisse.
Françoise de Pouget, chevalier, seigneur de Naidillac épousa Françoise de Douhet, dame de Saint-Pardoux, fille de Philippe. Les armes du Pouget sont : d’or au chevron de sinople accompagné en pointe d’un mont de six coppeaux de sinople. Le 15 juillet 1699, François de Pouget, céda à son frère Antoine la terre de Saint-Pardoux, et la moitié du lieu de Saint-Symphorien. Antoine du Pouget, baron de Saint-Pardoux, vivait en 1738. Il épousa en 1738  dame Marie de Saint-Julien. Leur fille, Anne du Pouget De Naidaillac se maria avec Jacques de Ligondes, marquis de Chateaubodeau.( source dictionnaire historique et géographique de la Haute-Vienne 1920-1926)